Tourisme de mémoire

Le tourisme de mémoire n'attire pas les foules.  Nous etions ainsi 25 à decouvrir Verdun et ses alentours. C'est bien dommage tant les sites liés à la 1ère guerre mondiale sont interessants. On peut decouvrir notamment "la tranchee des baionnettes". Cette tranchee etait occupee par des soldats français. Lors d'un assaut allemand, un obus eclate à proximité et  la terre recouvre la tranchee. Les soldats sont enterrés vivants. Les baionnettes qui depassent montrent qu'ils sont morts les armes à la main.

Baionnettes, on parle bien de la 1ère guerre mondiale vous demandez vous ? Eh oui, au debut de la première guerre mondiale les Poilus sont equipés de fusils à baionnettes. Ils chargent ainsi les Allemands equipés quant à eux de mitrailleuses. Les Français etaient des cibles parfaites avec leurs beaux pantalons rouges. On imagine le nombre de vies epargnees si le soldats avaient sur la tête un casque et non un kepi....

En novembre 1914, Joffre disait que ce n'etait pas la peine de commander des casques car dans les 2 mois suivants les Allemands seraient vaincus. Autre lieu d'importance: le Fort de Douaumont. Il etait occupe par les Allemands. A quelques kilomètres du fort, on peut visiter l'Ossuaire de Douaumont. Il s'agit d'un monument très impressionnant. Il a la forme d'une croix ou bien d'une epee plantee dans le sol. Il a ete construit après la guerre pour accueillir les ossements des soldats (plus de 300 000).

Malheureusement pendant la guerre (la der des der normalement!) les obus faisaient des degats incroyables. En tombant à côté d'un soldat, ce dernier etait pulverise. Des centaines de milliers de soldats ont ete déclarés "disparus" et n'ont pas pu etre inhumés. L'ossuaire est un lieu de mémoire important pour ces disparus. C'est devant le monument que les presidents Mitterrand et Kohl se donnent la fameuse poignee de main de 1984 en signe de reconciliation.